Droits & rémunération

Dans les cursus "en alternance", il existe deux principaux types de contrats : un contrat d'apprentissage ou un contrat de professionnalisation.

Dans les deux cas, le contrat prévoit de former le jeune en échange d'un travail et d'une rémunération, mais certains diplômes ou qualifications ne sont accessibles que par l'un ou l'autre de ces dispositifs. Cela signifie que les étudiants n'ont pas toujours le choix du contrat...

Ils donnent tous les deux

  • un Statut de salarié avec les mêmes avantages (exemple : congés, tickets restaurant, RTT, mutuelle,...)
  • la durée du travail est fixée à 35 heures par semaine, pour toutes les entreprises. Cependant elle peut-être aménagée par les conventions collectives
  • protection sociale (y compris pendant le temps passé au centre de formation). En cas de maladie ou d'accident du travail entraînant un arrêt, vous devez vous faire prescrire un arrêt de travail par votre médecin.
  • capitaliser des années de formation comme des années pleines à valoir sur la retraite.
  • bénéficier des congés payés à prendre pendant les périodes en entreprise.
 

En formation initiale

Chaque année, plus de 26 000 apprentis sont formés par le Pôle Formation des Industries Technologiques, à tous les niveaux d'études du CAP au diplôme d'ingénieur.

D'une durée de 1 à 3 ans, l'apprentissage industriel permet à l'apprenti(e) d'acquérir une première expérience professionnelle au sein d'une entreprise. Sous la conduite du maître d'apprentissage, l'apprenti(e) apprend l'exercice de son métier en situation réelle.

Au sein du du pôle formation des industries technologiques, l'apprenti(e) développe ses connaissances générales et technologiques.

 

L'apprentissage, c'est pour qui ?

L'apprentissage industriel s'adresse aux jeunes filles et garçons, de 16 à 25 ans, qui font le choix de se former en alternance, en combinant réalité de l'entreprise et formation dans un pôle formation des industries technologiques.

 

Une formation diplômante

Les diplômes obtenus à l'issue d'un contrat d'apprentissage sont les mêmes que ceux délivrés par l'Education nationale. CAP, Bac Pro, et BTS, et par les écoles d'ingénieurs pour les diplômes d'ingénieurs.

 

L'apprentissage, c'est gratuit

Entreprendre un cursus en alternance, c'est également profiter d'une formation gratuite. En effet, le financement est assuré par les entreprises (par le biais de la taxe d'apprentissage),  par la branche professionnelle et les Conseils Régionaux.

 

Un tremplin pour l'insertion professionnelle

L'apprentissage permet à l'apprenti(e) de se former aux techniques industrielles et technologiques les plus récentes, au plus près des besoins des entreprises, de la conception à la fabrication jusqu'à la maintenance des systèmes.

L'apprentissage permet un accès direct à l'emploi, le taux d'insertion élevé à l'issue du parcours de formation en apprentissage en témoigne.

 

Une formation rémunérée

Vous percevez un salaire qui ne peut être inférieur à un pourcentage du SMIC et qui évolue en fonction de votre age et de l'année du contrat.

 

        Métallurgie
  16>17 ans 18>20 ans 21 ans et + - 18 ans + 18 ans
1ère année 25% 41% 53% 35% 55%
2ème année 37% 49% 61% 45% 65%
3ème année 53% 65% 78% 55% 80%
  • L'apprenti(e) bénéficie d'une couverture sociale en cas de maladie.
  • Les allocations familiales peuvent être maintenues sous certaines conditions.
 

Les aides aux entreprises

Afin de favoriser la mise en place des contrats d'apprentissage, les entreprises bénéficient de différentes aides.

Aides aux employeurs 2017-2018

 

En formation continue

Retrouvez nous sur notre page Demandeurs d''emploi - salariés